Débouchés : Esthétique, Cosmétique, Parfumerie, les métiers de la beauté

Esthétique, cosmétique, parfumerie : des résultats convoités

Les métiers de la beauté sont en plein essor : plus de 3000 emplois sont créés chaque année et le chiffre d'affaires desinstituts a augmenté de 5,6% entre 2008 et 2009. Ce développement doit beaucoup à l'émergence du phénomène Spa et auxprogrès scientifiques. Remarque : De plus en plus d'hommes s'orientent vers ces métiers.

Métiers de la beauté : un marché de l'emploi dynamique

Selon l'étude réalisée par la CNAIB de 2009 à 2014, on constate une augmentation de 23 % du chiffre d'affaires réalisé par les Instituts de Beauté et SPA.

Parallèlement, en 5 ans, le nombre de création d'instituts a crû de 85 % d'après les sources de l'INSEE.  

Des métiers exigeants

Proches des métiers de la santé, les métiers de la beauté (esthétique, cosmétique, parfumerie) requièrent de la part de ceuxqui l'exercent autant de passion que d'expertise.

Ainsi, les qualités essentielles d'un futur professionnel de la beauté et du bien-être sont :

  • Une hygiène impeccable et une excellente présentation en toutes circonstances,
  • Un goût prononcé pour les arts, la mode et les sciences,
  • Des facilités de communication, de contact et de psychologie,
  • Rigueur et méthode, sens de l'organisation,
  • Autonomie et capacité à prendre des initiatives,
  • Sens des responsabilités.

En fonction des études et du secteur d'activité choisis, une maîtrise de l'anglais peut être un plus très apprécié voire nécessaire.

Esthétique, cosmétique, parfumerie : quelques exemples de métiers

  • Esthéticien(ne) : en institut, en spa, en thalasso, à domicile
  • Conseiller(e) beauté : en institut, en parfumerie, en parapharmacie
  • Maquilleur(se) professionnel(le)
  • Conseiller(e) en image - Relookeur(/se)
  • Animateur(/trice) d'un point de vente
  • Gestionnaire administratif d'un institut, d'un spa…
  • Gestionnaire financier d'un institut, d'un spa…
  • Styliste Ongulaire.